Australie : Le Premier ministre promet un référendum sur le mariage gay après les prochaines élections

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Australie : Le Premier ministre promet un référendum sur le mariage gay après les prochaines élections

Message par vanessa-78 le Dim 16 Aoû - 11:50

Le mariage homosexuel fait l'objet de grandes manoeuvres politiques en Australie. Le Premier ministre conservateur, Tony Abbott, a réussi à repousser un projet de loi visant à légaliser le mariage entre personnes du même sexe au Parlement.

E-llico

Mis en ligne le 13/08/2015

Confronté à un projet émanant à la fois de députés de la majorité consrvatrice et de l'opposition de gauche de déposer en commun un proposition de loi légalisant le mariage gay, le Premier ministre a décidé d'utiliser la manière forte en menaçant ses députés et ministres.

Devant le risque de voir adoptée la légalisation du mariage entre personnes de même sexe, Tony Abbott a interdit le vote de conscience aux députés et sénateurs de son parti et les a contraint à s'opposer à cette mesure.

Le Premier ministre réaffirme en cela le credo officiel de son parti qui est opposé à l'égalité du mariage entre couples homo et hétérosexuels.

Face à la moitié de ses ministres qui sont en faveur d'un vote personnel sur le sujet, il a mis en garde ceux qui voteraient pour le mariage gay de se voir exclus du gouvernement.

Avec ces mences, Tony Abbott est donc quasiment assuré de ne pas voir le mariage homosexuel légalisé lors de cette mandature.

Sentant sa position de plus en plus intenable, il a toutefois promis d'organiser un référendum après les prochaines élections.

"Nous allons garder une relation de confiance avec notre électorat, nous allons maintenir notre position actuelle pour le bien du Parlement, mais si nous gagnons les prochaines élections, nous sommes disposés à soumettre ce changement au vote des citoyens lors de la prochaine législature", a-t-il affirmé.

C'est un revirement pour le Premier ministre qui s'était déclaré opposé à un référendum au lendemain de la victoire du oui au référendum sur le mariage homosexuel en Irlande.

"Une manœuvre destinée à lui faire gagner du temps", a jugé Tanya Plibersek, une députée du parti travailliste.

Les prochaines élections fédérales ne doivent se tenir que dans deux ans. Reste donc à savoir si le parti au pouvoir réussira à contenir aussi longtemps le débat très vif qui agite la société australienne sur cette question.

Selon les sondages, une très large majorité des Australiens est favorable au mariage gay.


Dernière édition par vanessa-78 le Mar 15 Sep - 12:17, édité 1 fois

vanessa-78

Messages : 298
Date d'inscription : 15/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Australie : Le Premier ministre promet un référendum sur le mariage gay après les prochaines élections

Message par vanessa-78 le Mar 15 Sep - 12:15

Le nouveau Premier ministre conservateur soutient le mariage gay
Malcolm Turnbull, qui devient le nouveau Premier ministre australien, est un ancien banquier multimillionnaire dont les vues progressistes sur des sujets de société comme le mariage gay sont à contre-courant de celles d'une partie de ses collègues conservateurs.

Au pouvoir depuis 2013, Tony Abbott, le premier ministre de l’Australie, a été renversé lundi 14 septembre par un vote du parti conservateur. Le chef du gouvernement australien est remplacé par Malcolm Turnbull, son ancien ministre des communications.

Malcolm Turnbull, 60 ans, qui pèserait d'après la presse plus de 100 millions de dollars australiens (62 millions d'euros), avait déjà dirigé le Parti libéral conservateur, entre septembre 2008 et décembre 2009. Le parti était alors dans l'opposition et Malcolm Turnbull en avait perdu la direction lorsqu'il avait refusé d'abandonner un programme d'échanges de quotas d'émissions de carbone destiné à lutter contre le changement climatique, une politique à laquelle était hostile une bonne partie de sa formation.

Ses opinions modérées sur certains sujets de société comme son soutien au mariage gay, qui n'est pas légal en Australie, ont également fait des vagues. Sans toutefois lui aliéner les milieux d'affaires où il est très populaire en raison de son expérience dans les domaines du droit, de la banque et des communications.

C'est avec sa suavité coutumière que Malcom Abbott a annoncé lundi son intention de briguer la tête du parti et de croiser le fer avec Tony Abbott, qu'il avait pourtant soutenu sans failles pendant plusieurs mois. Si le parti libéral ne veut pas perdre les prochaines élections législatives, a-t-il dit, il lui faut un style de gouvernance plus en finesse que celui à l'oeuvre sous le gouvernement Abbott afin de mieux faire face à un monde complexe.

Ses ennemis dénoncent son arrogance. Sa grande richesse peut le couper des préoccupations d'une grande partie des Australiens, disent d'autres détracteurs. Dans une interview révélatrice parue en 2012 dans le Sydney Morning Herald, Malcolm Turnbull avait reconnu qu'il était quelqu'un d'ambitieux. "Je ne voudrais pas devenir Premier ministre de l'Australie à n'importe quel prix", avait-il cependant souligné.

S'il a décidé de se jeter dans l'arène, c'est que le changement est nécessaire "pour le bien du pays, le bien du gouvernement et le bien du parti".

Lorsqu'il avait perdu le Parti libéral en 2009 à une voix près au profit de Tony Abbott, il avait failli renoncer à la politique. Mais finalement, ce dernier l'avait convaincu de rester et il était devenu son ministre des Communications. Malcom Turnbull est considéré comme un modéré et ses amis apprécient son esprit et son éloquence. Son parti est au plus mal dans les sondages et certains analystes estiment qu'il serait à même de convaincre le marais de la politique australienne à voter pour les conservateurs lors des prochaines élections.

Celles-ci doivent se tenir avant janvier 2017. Le Parti travailliste a décrit Malcolm Turnbull comme un "Tony Abbott en costume de luxe", un millionnaire dont la villa luxueuse du port de Sydney et l'égo surdimensionné le mettent en porte-à-faux par rapport à une partie de son camp politique.

(Source AFP)

vanessa-78

Messages : 298
Date d'inscription : 15/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Australie : Le Premier ministre promet un référendum sur le mariage gay après les prochaines élections

Message par vanessa-78 le Lun 12 Oct - 11:40

Promesse de campagne de 2014 du gouvernement, une loi autorisant l’‪adoption‬ pour les couples du même sexe vient d'être présentée ce mardi 6 octobre devant le parlement du Victoria.

D'une part, le parent non biologique d’un enfant pourra être reconnu officiellement et bénéficier ainsi des mêmes droits parentaux, ce qui devrait régulariser la situation de milliers de familles dans l’Etat, indique le gouvernement. Et, les services d’adoption ne pourront plus discriminer les couples homosexuels. La législation actuelle autorise en effet uniquement les conjoints hétérosexuels, ensemble depuis au moins deux ans, à prétendre à une adoption. Et, si deux partenaires de même sexe peuvent être les tuteurs légaux d'un enfant, la tutelle cesse dès qu'il atteint ses 18 ans.

Pour le Ministre de l’Egalité du Victoria, Martin Foley, cette loi est nécessaire car « il y a des milliers de parents et d’enfants dont la relation n’est pas reconnue ou dévaluée. Et puis, il s’agit de rattraper le retard qu’a pris le Victoria sur le reste de l’Australie, car la Tasmanie, la Nouvelle Galles du Sud et l’Australie Occidentale ont déjà adopté ce genre de lois ».

L’Australian Christian Lobby (ACT) s’est bien évidemment déclaré contre le projet et réclame des exceptions pour les adoptions gérées par les groupes religieux, estimant « qu'il en relevait de l’intérêt supérieur de l’enfant de ne pas aller contre la nature biologique... celle d’avoir un père et une mère ». En juin dernier, l’archevêque de Melbourne, Denis Hart, déclarait également, avec les mêmes arguments, « que le mariage pour tous était contraire à l’enseignement de l’Église sur les questions morales et qu'il était important pour un enfant d’avoir un père et une mère ».
Mieux vaut deux papas ou mamans que pas de parents du tout !

Selon Martin Foley, cette loi n’est pas tant pour les couples homosexuels que pour les enfants, qui sont en vérité les premiers à souffrir de ces situations : « L’égalité n’est pas négociable pour notre gouvernement et je suis fier que l'on supprime toute discrimination de l’Adoption Act. Il est temps de reconnaître que c'est bien l'amour qui fait une famille et non pas l'orientation sexuelle ou l'identité de genre... Convictions largement soutenue par la plupart des Victoriens », a t-il ajouté.

De son côté, le leader de l’opposition Matthew Guy n’a pas souhaité faire de commentaire sur la manière dont l’opposition allait voter, indique lepetitjournal de Melbourne : « Ils attendent de voir le texte pour se faire un avis ». Un autre projet devrait également être proposé courant 2017, pour permettre là encore aux célibataires de pouvoir adopter.

vanessa-78

Messages : 298
Date d'inscription : 15/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Australie : Le Premier ministre promet un référendum sur le mariage gay après les prochaines élections

Message par vanessa-78 le Dim 25 Oct - 12:57

Vers un référendum sur le mariage gay

Un mois après son intronisation, le nouveau Premier ministre australien, Malcolm Turnbull, envisage de soumettre le mariage gay et lesbien à un référendum en 2017. Cela éviterait au Parlement de statuer sur la question.
Le système juridique australien est conçu de telle manière qu’un texte – y compris un simple amendement – voté au Parlement a force de loi, tandis que le résultat d’un référendum n’a aucune valeur contraignante. Mais la logique veut que le gouvernement et les élus acceptent le verdict des urnes en faisant voter a posteriori une loi de mise en conformité avec le vote populaire.

Il s’agit pour l’instant d’une simple hypothèse de travail. L’ancien Premier ministre, Tony Abbott, ne voulait pas entendre parler de mariage homo, bien que sa sœur soit une lesbienne assumée. Les parlementaires devaient modifier l’actuelle loi sur le mariage, mais selon un calendrier et des modalités aux contours très flous et peu consensuels.

Si référendum il y a, c’est au Parlement qu’il appartiendra d’en fixer le calendrier. Les prochaines élections fédérales se tiendront au second semestre 2016. Le Parlement pourrait donc décider la tenue d’un référendum à une certaine date, soit après les élections législatives (option préférée de l’ex-Premier ministre Abbott), soit avant même les élections fédérales.

Si l’actuel Premier ministre a dit qu’il validait la perspective d’un référendum postélectoral, il se murmure que c’est uniquement par réalisme politique, alors qu’il aurait préféré une consultation populaire à plus brève échéance.

Il n’est pas exclu non plus que le Parlement australien vote une nouvelle loi légalisant le mariage homosexuel et qu’un référendum soit ensuite convoqué pour en valider le dispositif. Quoi qu’il en soit, c’est aussi le Parlement qui se chargerait de définir le libellé de la question soumise à référendum.

Le Parlement australien est très divisé sur la question du mariage gay. L’opposition travailliste est favorable à un référendum au plus tard trois mois après les élections fédérales de 2016. Le Parti national – membre de la coalition au pouvoir – s’oppose parfois vivement à une telle perspective, au nom de convictions religieuses.
Même dans les rangs du Parti libéral de Malcolm Turnbull, des membres influents affirment que la légalisation du mariage entre personnes de même sexe serait contraire aux traditions religieuses conservatrices défendues par le « multiculturalisme » à l’australienne.


Si un vote parlementaire avait lieu aujourd’hui, la légalisation du mariage gay obtiendrait une courte majorité au Sénat mais elle resterait huit voix au-dessous de la majorité absolue à la Chambre des représentants, selon un chiffrage effectué le 13 octobre 2015 par Pink News Australia.

Selon un sondage (échantillon de 1.407 personnes) de Research Now publié à la mi-octobre 2015, les partisans du mariage gay sont moins nombreux chez les sympathisants du Parti libéral (52 %) que chez les sympathisants du Parti travailliste (71 %) ou des Verts (82 %).

Mais chez les sympathisants de ces trois partis classés à gauche, seuls 46 % des plus de 65 ans sont favorables au mariage gay.
source : Philca / blogMensGo.fr

vanessa-78

Messages : 298
Date d'inscription : 15/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Australie : Le Premier ministre promet un référendum sur le mariage gay après les prochaines élections

Message par vanessa-78 le Dim 13 Nov - 14:39

L’adoption du « mariage pour tous » reportée jusqu’aux prochaines législatives en 2019

Malcolm Turnbull, arrivé au pouvoir en septembre 2015, avait fait du mariage égalitaire, une des promesses de campagne du parti Libéral. Mais le Parti travailliste a rejeté ce mardi 11 octobre son projet de référendum consultatif sur la question, prévu en février 2017, lui préférant une voie parlementaire.

Demander au public de se prononcer, c'est laisser la porte ouverte à l'homophobie, avait déjà déclaré Bill Shorten, chef des Travaillistes, estimant que « dans l'Australie moderne, personne ne devrait avoir à justifier sa sexualité ou son amour auprès d'autrui ».

Mais cette décision retarde d'au moins trois ans son adoption, le premier ministre ayant averti qu'en cas de rejet de son texte, rien ne serait plus entrepris avant les prochaines élections législatives, qui doivent avoir lieu d'ici novembre 2019.

Pour mémoire, en Australie, les couples du même sexe peuvent nouer des contrats d'union civile et faire reconnaître leur relation dans la plupart des États australiens, mais ces unions ne sont pas reconnues au niveau fédéral, alors même que l'ouverture du mariage pour tous est soutenue par 61 % de la population, selon un sondage Gallop publié en août.

Vantine Monceau
stophomophobie.org

vanessa-78

Messages : 298
Date d'inscription : 15/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Australie : Le Premier ministre promet un référendum sur le mariage gay après les prochaines élections

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum