La Lituanie, comme la Russie, pourrait adopter une loi contre « la propagande LGBT »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Lituanie, comme la Russie, pourrait adopter une loi contre « la propagande LGBT »

Message par vanessa-78 le Mer 11 Nov - 23:13

Le 10 novembre 2015 est soudainement réapparue à l'agenda du Parlement lituanien une proposition de loi, pour un vote prévu le 12, visant à amender le Code des Violations administratives afin de pénaliser les dénigrements publics contre les « valeurs familiales constitutionnelles », véritable copier-coller de la loi « anti-propagande » adoptée en Russie en 2013.

Le texte avait déjà été débattu une première fois au Parlement lituanien en mars 2014 mais annulé sans raison à la veille du scrutin suite aux pressions des ONG locales et des solidarités internationales.

De nouveau d'actualité aujourd'hui, le texte condamnerait par ex. la « Baltic Pride », l'organisation de tout événement public LGBT+, etc. Les amendes prévues par la version actuelle du texte seraient entre 300 et 900€ pour une première infraction, entre 900 et 1800€ en cas de récidive.

Le principal argument de l'opposition réside dans le fait que les discours pro-LGBT+ instrumentaliseraient la lutte contre les discriminations pour en réalité mettre à mal les valeurs familiales et le modèle de la famille hétérosexuelle prétendument soutenue par l'opinion publique majoritaire.

Ce texte, véritable danger pour la démocratie et le débat public, imposerait une chape de plomb sur la liberté d'expression et la liberté de réunion en violation des articles 2, 9 et 12 de la Convention Internationale des Droits Civils et Politiques; mais aussi des articles 10 et 11 de la Convention Européenne des Droits Humains tout comme de l'article 21 de la Charte des Droits Fondamentaux de l'UE.

La société civile lituanienne et les militant-e-s seraient réduit-e-s au silence et, comme actuellement en Russie, les conséquences sur les politiques de prévention, d'éducation sexuelle ou à la lutte contre les discriminations auprès des jeunes notamment seraient dramatiques.

En mars 2014 déjà, le Bureau lituanien de l'Inspecteur de la Déontologie des Journalistes avait conclu que le livre pour enfants Gintarine širdis de Neringa Dangvydė, avec des contes de fées, et notamment des couples de même sexe, était « nuisible, envahissant et manipulateur ».
Il avait été censuré en raison des mêmes « valeurs familiales » présentent dans la Constitution lituanienne.

Arnaud Gauthier-Fawas
Pour STOP HOMOPHOBIE

vanessa-78

Messages : 298
Date d'inscription : 15/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum